Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser des huiles essentielles dōTERRA

Ça y est! Vous avez reçu votre kit…ou vous allez le recevoir. Ou vous attendez avant de prendre votre décision. Voici un petit rappel qui vous aidera à démarrer votre aventure dans le monde des huiles essentielles dōTERRA. Utiliser les huiles essentielles requiert d’apprendre  à les utiliser en toute sécurité. Pour vous aider justement à ne pas vous sentir dépassés par toutes vos huiles, et à les utiliser de façon sécuritaire, voici quelques trucs que dōTERRA partage sur son blogue. On utilisera HE pour huile essentielle. 

Les huiles essentielles sont puissantes. La première fois que vous avez vu un flacon d’HE dōTERRA de 15 ml, le prix a dû vous paraître démesuré comparé à la taille de la bouteille. Cependant, vous allez vite réaliser que même une seule goutte d’huile sera suffisante.  Si vous utilisez des HE par voie interne, une ou deux gouttes sont amplement suffisantes. Vous pouvez les prendre en mettant une goutte dans une capsule, ou gélule végétale, ou tout simplement dans un verre d’eau. Cependant, la prise interne est tout à fait optionnelle et non obligatoire pour qu’une huile soit efficace.

Éviter les zones sensibles. Même si les huiles sont en général applicables partout sur la peau, il faut cependant éviter : l’intérieur du nez, de l’oreille, la peau abimée, ou d’autres zones plus sensibles. Si vous avez particulièrement une peau sensible, surtout bien diluer votre huile dans une huile porteuse. Si votre peau devient rouge, brûle ou gratte, vous pouvez retirer l’HE à l’aide d’un gant mouillé tout simplement, puis ajouter un peu d’huile porteuse, puis à nouveau le gant, jusqu’à ce que la réaction s’atténue.

Lors que vous doutez…DILUEZ! Certaines huiles devraient toujours être diluées quand utilisées sur la peau: Cassia, Cannelle, Clou de girofle, Geranium, Citronnelle, Origan et Thym. Si c’est la première fois que vous utilisez une de ces huiles, on recommande de les tester sur une partie du corps avant de l’appliquer à l’endroit souhaité. 1 goutte dans 10 gouttes d’huile porteuse(HP). Pour ce qui est des autres huiles, vous pouvez les diluer également, surtout si vous avez la peau sensible. Mélanger une HE à une HP facilite l’absorption dans la peau, en évitant l’évaporation de l’huile.

Avant d’utiliser une huile, vérifier l’étiquette EN PREMIER. En plus de regarder en ligne pour savoir si une huile peut être consommée par voie interne, vous pouvez tout simplement regarder l’étiquette. Si l’huile n’est pas consommable à l’interne, il sera écrit “For aromatic or topical use” ou en diffusion et application cutanée. Les HE qui ne devraient jamais être ingérées sont: Arborvitae ou Thuja Plicata, , Blue Tansy ou Tanaisie bleue, Cedarwood ou bois de cèdre, Cypress ou Cyprès, Douglas Fir ou Sapin de Douglas, Eucalyptus, Spikenard ou Nard, et Wintergreen ou Gaulthérie couchée.

Soyez attentifs aux huiles qui réagissent à la lumière du soleil. Certaines huiles sont photosensibilisantes et peuvent causer un coup de soleil sur la peau. Par précaution, évitez de vous exposer au soleil dans les 12 heures qui suivent l’application des huiles suivantes: AromaTouch®, Bergamot, doTERRA Breathe®, doTERRA Cheer®, Citrus Bliss®, Elevation®, doTERRA Forgive®, Grapefruit, InTune®, Lemon, Lime, doTERRA Motivate®, doTERRA On Guard®, Purify, Slim & Sassy®, Wild Orange, and Zendocrine®. En gros, tout ce qui contient des agrumes.

Les enfants sont plus sensibles aux huiles que les adultes. Lorsque vous utilisez les huiles sur vos enfants, diluez l’huile et commencez par seulement appliquer l’huile sous les pieds. Pour les enfants, la diffusion* est le plus doux, à condition que vous restiez près de votre enfant à tout moment; tout en s’assurant de laisser les flacons d’huiles hors de la portée des enfants. * Certains spécialistes en HE préconisent de ne pas diffuser dans la chambre des jeunes enfants plus de 5 minutes et en l’absence de l’enfant. Cependant dōTERRA préconise la diffusion pour les enfants de moins de 2 ans. C’est donc une question de choix.

Toutes les façons d’utiliser les huiles essentielles dans la vie de tous les jours. Peu importe la raison pour laquelle vous avez commencé à utiliser les HE, que ce soit pour votre bien-être, ou pour rendre votre maison plus accueillante, il y a une multitude de façon de les utiliser. On peut les utiliser pour nettoyer des surfaces de cuisine et salle de bain, dans la cuisine, pour soutenir votre santé émotive, ou encore pour vos soins de beauté quotidiens…

Maintenant, c’est à vous de me dire ce que vous auriez aimé savoir lorsque vous avez commencé à utiliser les HE dans votre vie? Donnez-nous des trucs et des conseils dans les commentaires.

 

Source: www.doterra.com


2 réflexions sur “Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser des huiles essentielles dōTERRA

  1. Attention que ce soit cette marque ou une autre, les huiles essentielles ne doivent jamais être diluées dans de l’eau car elles sont liposolubles.
    Si on les prend par voie orale, on doit toujours mettre une huile végétale dans la gélule ou par voie sub-linguale alors on dilue l’HE dans du miel ou dans de l’huile végétale.
    Les HE dermocaustiques sont l’ail, La moutarde, l’oignon, les origans, girofle, les cannelles, la sarriette des montagnes, Le serpolet et Le thym à thymol et ATTENTION à la menthe poivrée qui peut également entraîner des chocs thermiques sur une grande surface ou des spasmes laryngés pour les enfants de moins de 3 ans.
    Les HE photosensibilsantes sont les zestes d’agrumes, Le céleri, l’Angélique, Le khella qui provoquent des rougeurs voire des cloques au soleil.
    D’autres HE sont toxiques pour le foie, d’autres pour les reins, certaines sont hormono-like, cortisone -like, allergisantes ou peuvent provoquer des épilepsies et il faut les connaître.
    Par précaution, on ne diffuse pas des HE en présence des enfants, des asthmatiques et des animaux.
    Certaines HE ne s’appliquent pas aux enfants …. ni sur les femmes enceintes ni allaitantes.
    Do terra ou toute autre marque doit prendre des précautions. Ce n’est pas qu’une question de qualité mais aussi de réactions chimiques.
    L’aromathérapie est une science qui s’apprend sérieusement .
    Merci Angélique pour cet article édifiant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s